Montage nouveauté - Polikarpov i16 type 24 ICM 1/32

Voici la première maquette au 1/32 par ICM. Une grande réussite et je suis déjà impatient de découvrir une nouvelle maquette à cette échelle de ce dynamique fabricant. Explications en images.

Imag0288 400px 1

Logo icm mediamaquette

Lorsqu'on m'a proposé une nouvelle maquette au 1/32, et de plus la première à cette échelle pour ICM, j'ai bien évidemment tout de suite accepté le défi.

Grand bien m'en a pris.... cette représentation du petit polikarpov i16 type 24 est une grande réussite et je suis déjà impatient de découvrir une nouvelle maquette à cette échelle de ce dynamique fabricant.

Cette marque est importée par Cockail distribution, donc facile à trouver dans les bonnes échoppes.

Vous pouvez retrouvez le premier article sur la présentation des grappes ici.

Icm32001 1

Comme je vous le disais lors de l'ouverture de la boite, tout est magnifique, les grappes sont belles et la gravure fine.

Cette impression de qualité va se vérifier tout au long du montage.

 

Le montage débute comme à mon habitude par le lavage des grappes afin de retirer la couche grasse qui recouvre les pièces et qui empècherait un bon collage ou une bonne peinture.

Ceci fait et après étude de la notice, je commence le montage par le cockpit. L'égrappage et l'ébarbage des nombreuses pièces qui le compose est sans surprise tant le plastique est facile à travailler.

 

Le tableau de bord est préparé en déposant des goutes de mascol dans les cadrans puis en applicant le noir mat. On brosse à sec avec de l'alu et un jus noir très dilué est diffusé dans tous les creux.

polikarpov i16 type 24 ICM 1/32

polikarpov i16 type 24 ICM 1/32

On pose ensuite les décals au dos de la pièce transparente.

Puis on continue par les autres pieces de cet habitacle.

La peinture se fera par éléments séparés en commençant par l' application des teintes générales: Gris bleu pour les flancs cloisons et structure interne, vert pour le siège, le planché et le manche.

polikarpov i16 type 24 ICM 1/32

L'ensemble des éléments est ensuite repris et patiné grace à différentes techniques:

Modulation des teintes à l'aérographe avec les mêmes couleurs de base mais éclaircies sur les reliefs et assombries dans les creux.

Puis travail de micro peinture pour repiquer les différents boitiers et manettes.

Eraillage des surfaces avec de l'aluminium. 

Attention !! cet avion comportait une tubulure en métal mais la majeur partie de la structure était en bois avec portions entoilées.

polikarpov i16 type 24 ICM 1/32

Vient ensuite le cablâge des boitiers de commande, seul ajout fait sur cette maquette volontairement montée "from the box"

polikarpov i16 type 24 ICM 1/32

Tout s'insert à merveille

polikarpov i16 type 24 ICM 1/32

Le moteur est assemblé sans difficulté puis peint en noir mat. Les cylindres sont ensuite brossés à sec avec de l'aluminium et enfin un jus à l'huile noir est diffusé dans la gravure. On pourra également repiquer certains éléments tels que tiges de culbuteurs, chapeaux de cylindres et divers boulons.

polikarpov i16 type 24 ICM 1/32

Pour ce qui est des échappement et ce malgrés mes craintes, tout ce passe très bien si vous lisez la notice car les pièces sont parfaitements repèrées et même équipées de détrompeurs pour les positionner dans le bon axe.

là encore j'ai rajouté du câblage car je compte laissé un capot ouvert.

polikarpov i16 type 24 ICM 1/32

Le capot moteur est très ingénieusement conçu avec un assemblage en 3 pièces superposées qui permet de garder les ailettes mobiles et donc de les présenter dans la position que l'on souhaite.

polikarpov i16 type 24 ICM 1/32

vous remarquerez le petit détrompeur au centre de la pièce

polikarpov i16 type 24 ICM 1/32

l'hélice est égalemennt mobile

polikarpov i16 type 24 ICM 1/32

Ensuite on referme le fusalage, les ailes et on met le tout en croix.

Et là, nouvelle bonne surprise puisque ICM à même prévu un système de pion au niveau du raccord carman pour éviter les décalages avec le fuselage.

polikarpov i16 type 24 ICM 1/32

Du coup, il ne reste plus qu'a mastiquer et poncer très légèrement le micro-joint restant pour que tout soit impécable.

polikarpov i16 type 24 ICM 1/32

On voit bien à l'intrados le peu de travail à fournir pour avoir une jonction parfaite.

polikarpov i16 type 24 ICM 1/32

Les surfaces mobiles le sont réellement. Leur bord de fuite est très fin et l'entoilage est très bien restitué.

polikarpov i16 type 24 ICM 1/32

Elles sont insérées en place et l'étambot vient refermer l'extrêmité du fuselage en emprisonant la tige de commande de la profondeur.

polikarpov i16 type 24 ICM 1/32

Une fois tous les éléments raccordés et poncés, j'apprête la maquette en gris clair pour vérifier les défaults et faciliter la mise en peinture, puis je passe la couche de light blue H323 gunze à l'intrados.

polikarpov i16 type 24 ICM 1/32

Vient ensuite une longue séance de modulation des teintes par adjonctions succéssives et très diluées (technique des voiles) de blanc, gris clair, brun chocolat et même noir, puis viennent les jus indispensables de noir et de brun sombre pour fair ressortir les lignes de structure. Attention !!! là encore pas d'éraillage aluminium car c'est un avion en bois

polikarpov i16 type 24 ICM 1/32

Les jus sont de nouveau essuyés avec un mouchoir en papier légèrement imprégné de white spirit.

polikarpov i16 type 24 ICM 1/32

 

Pour l'extrados, le principe est le même. D'abord une couche de vert de base gunze H320 puis la teinte est reprise avec des voiles très dilués de la teinte aditionnée de gris clair, maron chocolat, noir ou vert plus sombre. Tout est ici affaire de gôut et d'observation des clichés disponibles.

polikarpov i16 type 24 ICM 1/32

polikarpov i16 type 24 ICM 1/32

polikarpov i16 type 24 ICM 1/32

 

Pour terminer, on travail toutes les zones de la machine en fonction des contraintes climatiques et de maintenance.

Ainsi on travaillera les traces d'échappement en marron et noir mat très dilués passés à l'aérographe.

Les zones de marche sont éraillés en alu si zone metallique ou en brun clair pour faire ressortir la structure en bois.

Le fuselage est retouché et modulé avec des crayons de couleurs aquarelables.

Cette technique peut également s'obtenir avec des micros tâches de peinture à l'huile que l'on étire avec un pinceau imbibé de white spirit.

polikarpov i16 type 24 ICM 1/32

polikarpov i16 type 24 ICM 1/32

Vient ensuite la pose des décals bien denses et très fins entre deux couches de vernis brillant.

Un voile de vernis mat finira de restituer l'aspect fatigué de la peinture.

polikarpov i16 type 24 ICM 1/32

 

Le montage se terminera par la réalisation des trains d'atterrissages que l'on peindra en gris clair avec des détails mis en reliefs par un jus marron et noir.

Le pare brise voit ses montants peints à la main en gris bleu à l'interieur et vert H320 à l'exterieur. Il est collé à la colle blanche déposée à l'aide d'un cure dents.

Les mitrailleuses d'ailes sont peintes en noir puis frottés à la mine de plomb.

Enfin, on pose les câble de rétraction des trains ainsi que les conduits de fluide hydrolique sur les jambes de train.

Au moment d'écrire ces quelques lignes, il m'a semblé impossible de présenter cette maquette sans faire une dernière entorse à mon montage "From the box" et j'ai donc réalisé un brelage pour agrémenter le siège désespérément vide ...

polikarpov i16 type 24 ICM 1/32

polikarpov i16 type 24 ICM 1/32

polikarpov i16 type 24 ICM 1/32

polikarpov i16 type 24 ICM 1/32

polikarpov i16 type 24 ICM 1/32

Voilà une maquette des plus agréable à réaliser et à peindre que je vous conseil sans la moindre restriction

alors, bon montage à toutes et tous !!!

Autres articles qui pourraient vous intéresser

AERONAUTIQUE 1/32

Inscription newsletter