C'est arrivé - Jaguar Type D 24H Le Mans 1957 1/24

Profil 24, installé au Mans, sort une Jaguar 24H Le Mans, étrange ça! La Jaguar Type D n'est autre que la voiture vainqueur des 24H du Mans en 1957, elle sort ces jours au 1/24.

Jaguar type d le mans 1957

C'est arrivé! Pas tout à fait, vous allez devoir attendre encore quelques jours, jusqu'à mi septembre, pour pouvoir vous procurer la voiture vainqueur des 24 heures du Mans 1957.

Vous pourrez faire la voiture vainqueur avec son numéros 3, mais si vous le souhaitez, reproduire la voiture seconde avec son numéros 15, en effet, en 1957, Jaguar a fait un doublé avec l'écurie Ecosse.

Aco57

Voici ce qu'il faut savoir sur la course de 1957 (source base de données des 24h du Mans).

Pour maintenir l’intérêt pour la course : l’ACO supprime les limites de cylindrée et de consommation d’essence. Avec la libération de la cylindrée, la course retrouve son piment. 

1957 sera une année mémorable grâce à un plateau de choix avec cinq Jaguar D, deux Maserati 450S (Fangio, Moss, Behra, Simon), quatre Aston Martin et six Ferrari.

Ce ne sont pas des Types D d'usine qui furent engagées, mais celles d'écuries privées (dont la fameuse écurie Ecosse). Jaguar avait prévu une assez brève absence de la compétition, mais différents facteurs retardèrent son retour : l'incendie de l'usine, et surtout, une forte demande du marché pour ses modèles.

Les Ferrari effectuent un départ exceptionnel avec Collins qui mène dès le début mais son moteur cède très rapidement.

Une autre, aux mains d'Hawthorn, montre toutes ses qualités, améliorant plusieurs fois le record du circuit en dépassant pour la première fois la moyenne de 200 km/h puis progressant jusqu'à 203,015 km/h! Mais endurance et vitesse pure demeurent incompatibles... 

Devant les Ferrari, Lotus, Martin et autres Maserati, Jaguar fait un festival. La Ferrari de Gendebien et Trintignant se maintient longtemps 2e ou 3e mais, malgré leur sagesse, ils doivent quitter la course. Seule la 3155 de Severi et Levis-Evans termine 5e derrière quatre Jaguar ! 

Les cinq D-TYPE privées terminent l'épreuve : celles de l'Ecurie Ecosse – pilotées par Flockhart et Bueb ainsi que Sanderson et Lawrence – se hissent sur les deux premières marches du podium, puis le duo français Lucas et Mary termine troisième, et les Belges, Frère et Rousselle, obtiennent la quatrième place.

Duncan Hamilton et l'Américain Masten Gregory, bien que les plus rapides, sont retardés par un trou dans le plancher brûlé par l'échappement et terminent sixièmes.

Gordini participe pour la dernière fois à une course automobile en tant qu’écurie indépendante. Il engage aux 24 heures du Mans deux véhicules de type 44. Mais les voitures doivent abandonner. Financièrement, Gordini est au bord du gouffre.

Profil24 models logo 1483459779

Voila ce qu'il faut savoir sur la maquette au 1/24 Profil 24.

Fidèlement reproduite au 1/24e

Modèle hyper détaillé (moteur, châssis & cockpit)

Porte et capot ouvrants

Pièces en résine

Détails en photodécoupage

Decal souple, facile à poser

Notice de montage détaillée

Vitre en thermoformage

Décoration disponible: n°3 & n°15

Comment la commander? C'est par ici

 

Jaguar type d le mans 1958

 

Jaguar type d le mans 1959

Jaguar type d le mans 1960

 

1957 le mans winner d type

 

Jaguar type d winner le mans 1957 1

 

Phoca thumb l 24hdumans1957 0069

AUTOMOBILE

Inscription newsletter