Scoop - Revell va-t-il disparaître?

La société Hobbico, propriétaire de Revell, vient de demander la protection contre la faillite. Qu'est ce que cela veut dire pour Revell?

Revell

 

Incroyable! Hobbico, l'un des plus gros fabricant mondial de hobby, a demandé une procédure de protection contre la faillite mercredi 10 janvier 2018.

Cette procédure que nous ne connaissons pas en France est un peu compliquée à comprendre, mais voici ce qui est dit:

"Je ne peux pas parler pour l'entreprise, mais c'est généralement l'une des dernières étapes", a déclaré Jacquelyn Reineke, porte-parole de l'IDCEO. "La plupart du temps, c'est très sérieux."

Dans l'immédiat, c'est l'emploi qui risque d'en payer l'addition avec 332 licenciements dans l'usine de Champaign au U.S.A.

Pour information, si nous connaissons bien Hobbico, c'est par sa marque Revell, qui reste parmis les plus dynamiques et les plus accessibles du marché, d'ailleurs, Revell allait si bien que la marque avait "mangé" l'américain Monogram.

 

Que ce passe-t-il chez Hobbico? 

 

Le plus gros du business de Hobbico se situe bien dans le hobby, mais dynamique (comprenez l'inverse du statique).

Et oui, Hobbico, c'est une galaxie de marques de modèles réduits thermique ou électrique, qui vole, qui roule et qui flotte.

Donc, ce qu'il faut comprendre par là, c'est que c'est bien sur ces marques non statiques que le gros du chiffre d'affaires est réalisé, et donc, en toute logique, le gros des investissements... et des pertes.

Hobbico n'a pas réussi à s'adapter au marché de la radio-commande, aussi bien en terme technologique des drones qui sont en révolution toutes les 5 secondes, mais également du mode de distribution qui voit apparaitre la célèbre marque Dji ouvrir ses propres magasins (pour combien de temps?) et vend directement aux modelistes.

Pour preuve, les marques de radio commande fabriquées par Hobbico sont passées en quelques années d'une distribution par importateurs, puis directement Hobbico qui vendait aux magasins, puis Hobbico qui vendait directement au consommateurs... avec le résultat que l'on voit aujourd'hui.

On ne peut pas blamer la société qui a cherché à s'adapter sur un marché en mutation, ou peut être qui voulait gagner trop d'argent en prenant les marges de tout les intermédiaires, au rique de trop s'éloigner du consommateur!

Et aujourd'hui, trop de dette et trop peu d'innovations.

Hobbico a des actifs entre 10 et 50 millions de Dollars... pour une dette de 100 à 500 millions!

 

Et Revell dans tout ça?

 

Revell est l'une des marques de maquettes les plus connue en Europe, voir dans le monde. En France, les non maquettistes connaissent 2 marques: Heller et Revell.

Alors penser que Revell risque de disparaître? Certainement pas, Revell a une image, des moules, un réseau, ce sont certainement les avantages les plus précieux pour une entreprise.

La procédure qui frappe sa maison mère va peut être apporter quelques modifications sur les nouveautés, mais peut être pas avant 2019, donc nous ne devrions pas voir de changement dans un avenir proche, et c'est tant mieux!

Attendons le prochain épisode, et des épisodes, il y en aura certainement plus que des star wars (dont les maquettes sont faites par Revell!).

ECONOMIE